• Instaurer un climat calme dans la classe

    Dès le premier jour de l'année j'apprends aux enfants (de tout âge) à chuchoter, on s'entraîne à le faire, on fait le jeu du téléphone (téléphone arabe), bien sûr les adultes doivent chuchoter eux-aussi, il faudra donc briefer votre atsem et/ou AVS.

    Les "chuts" toutes les minutes ne fonctionnent pas réellement je pense qu'on l'a tous constaté. Ce qui fonctionne beaucoup mieux c'est d'aller voir spécifiquement les enfants qui parlent un peu fort et leur glisser en chuchotant : "on chuchote", ou bien leur faire une petite caresse sur l'épaule, un clin d'œil (les signes non verbaux peuvent justement être mis en place avec les élèves durant des temps d'échange en classe), on reste près de l'enfant jusqu'à ce qu'on se soit assuré qu'il chuchote bien (ce n'est en rien évident pour des petits de maternelle).  Pour résumer = une main de fer dans un gant de velour cool.

    Je vous assure que ça marche si on est vraiment régulier dans sa demande, qu'on ne laisse rien "passer" (dans le sens ou systématiquement on va voir ceux qui se mettent à parler plus fort) et cela pendant au moins tout le mois de septembre (plus ou moins selon la "difficulté" du groupe-élève). Une ambiance de classe calme appelle à une ambiance de classe calme et c'est donc un cercle vertueux qui se met en place. 

    Le seul vrai challenge est lorsqu'il y a dans la classe un élève très bruyant (souvent dû à un trouble, autistique ou autre...) et qui va donc crier, faire beaucoup de bruit... il casse ainsi le cercle vertueux du niveau sonore "bas". Dans ce cas je n'ai pas de solution miracle malheureusement, continuer à demander le chuchotement à tous les autres doit rester la priorité tout de même.

    En revanche, les élèves ne peuvent chuchoter que s'ils ont beaucoup de choses à faire dans le classe et qu'ils sont parfaitement au courant de toutes leurs possibilités. C'est pourquoi dans ma classe je laisse un très large choix de choses à faire, tout est en libre accès, vous pouvez retrouver ma façon de fonctionner à ce sujet ICI

    Les élèves qui ont beaucoup de mal à chuchoter et à ne pas faire de bruit en général (on en connait tous plein yes) peuvent être nommés par exemple chef du silence, ce sont ces élèves qui doivent aller voir les camarades qui parlent fort et leur dire "on chuchote" ou leur caresser l'épaule ... On peut leur donner aussi des responsabilités aux moments de regroupement (ranger les chaises etc.) afin que les moments difficiles à gérer pour eux ne le soit plus. De même, toutes ces solutions doivent être recherchées par le groupe classe au moment des Temps d'échange en classe (TEC), vous retrouverez l'explication de cette pratique dans l'article des règles de classe ICI.

    Il est important dès le début de l'année d'être très transparent sur tout :

    - élaborer les règles ensemble (séquence ICI).

    - montrer les coins jeux et tous les jeux disponibles (comment on les prend, comment on les range, pas besoin de demander à la maîtresse, si on y joue seul ou à plusieurs etc.).

    - l'intérêt d'une classe silencieuse (les adultes aiment quand ça ne fait pas trop de bruit, on a moins mal à la tête on se sent moins fatigué à la fin de la journée, on apprend mieux quand il n'y a pas trop de bruit pour nous distraire...). Ce moment de recherche peut tout à fait être mené lors d'un temps d'échange en regroupement.

    - instaurer plein de petites activités ritualisées qui permettent d'obtenir le silence. En effet, le changement d'activités entrainera forcément un peu plus de bruit et ce même si les enfants savent bien chuchoter de manière générale dans la classe. Pouvoir ramener le silence très facilement et rapidement aidera beaucoup à la gestion du niveau sonore en général (les moments de "flottement" bruyants durent moins longtemps ...). Pour avoir des petites astuces pour obtenir le silence c'est ICI.

    Vous l'aurez compris, selon moi pour avoir une classe silencieuse, ça se prépare vraiment, c'est toute l'attitude d'élève qui doit être travaillée dès le début de l'année. Le but n'est pas non plus d'avoir une classe sans un bruit, morne, il y aura forcément des moments où on acceptera que les enfants parlent plus fort notamment durant les goûters, durant certaines activités, certains regroupement etc. d'ailleurs on pourra leur signaler "là maintenant on n'a plus besoin de faire attention au bruit, on peut parler normalement et si ça fait un peu de bruit c'est pas très grave :)"

    Je n'ai jamais besoin d'élever la voix et encore moins de crier, cela dit, il ne faut pas se voiler la face, c'est difficile et les mauvaises habitudes (imposer, hausser le ton etc) reviennent vite surtout si on est fatigué et d'autant plus si la classe est "difficile". Certaines classes sont tellement "dures" que même en appliquant tout ça on n'obtiendra jamais de vrais chuchotement, en revanche on obtient sûrement 100 fois mieux que ce qu'on aurait obtenu en hurlant, punissant etc. et on a des enfants heureux, et ça, ça n'a pas de prix happy.

    Instaurer un climat calme dans la classe

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :